sentido-ilhas

On les appelle “les Iles des Sens ”… il est juste. Santo Antão, São Nicolau, Fogo et Brava ajoutent à l’essence cap-verdienne les talents qui seulement la nature dans ses caprices et plénitude peut délivrer et les savoirs et sentiments de l’homme et de la femme créés dans une harmonie qui les siècles ont devenus cohérentes. Iles des Sens et des sentiments: le “sôdade” triste de São Nicolau en communion avec l’archipel, le courage précise à Santo Antão pour rompre l’isolement imposé para la Géographie, l’imagination créative de Fogo dans sa cohabitation avez un volcan encore inquiète, la solitude qui peut être belle comme la démontre l’île de Brava, belle comme les tissus que l’orseille de ses pentes autrefois a coloré.
Si vous attendez plus que des simples bains de mer et vous souhaitez frayer la nature et la connaître dans celui qui est encore rare et incommun, si vous préférez ce que l’imperfection des termes appelle d’“écotourisme” ou “tourisme alternatif”, les Îles des Sens vous attend au Cap-Vert.