OÙ TOUT À COMMENCÉ

Ce fût à partir de l’île de Sal que le Cap-Vert s’est eveillé pour le tourisme, dans les années 60 du siècle dernier. À cette époque la célèbre plage de Santa Maria était un privilège que pour certains, mais de nos jours, c’est la paradis préféré de milliards de touristes qui chaque année visitent le Cap-Vert, et elle est obligatoire sur toutes les cartes postales des îles. Depuis son premier hôtel “Morabeza”, l’île a passé a avoir le plus grands nombre de resorts du pays et est aussi la plus grande entrée par où passent les touristes au Cap- Vert, à côté de Boa Vista.

L’augmentation de la demande touristique a permis l’augmentation de l’investissement privé des étrangers dans le secteur.

Les italiens, les portugais, les anglais, les espagnols et plusieurs citoyens de la Côte Ocidentale d’Afrique font que cette île ait une identité multiculturelle. Ce qui justifie qu’elle soit connue comme la plus «européenne» du Cap- Vert mais où ressort d’avantage ce qu’est l’être et le savoir-vivre capverdien.

Même si Sal est connue par ses resorts all inclusive, tous situés sur la côte marítime, avec accès aux plages, l’île a une vaste offre de logements. Surtout à Santa Maria, où il ya plusieurs résidentielles et aparthotéis, recherchés par les amants des sports nautiques. Étant donner la demande, l’idéal est de faire la réserve avant d’arriver.

 

OÙ MANGER

S’il y a une île où il ne manque pas d’endroits où se restaurer, c’est bien celle de Sal. Que ce soit à Espargos, où à Santa Maria, l’offre est variée, la gastronomie internationale y est présente aussi. À Santa Maria vous pourrez aussi bien manger une pizza ou de la «pasta» italienne, bien comme manger un «taco» mexicain, ou du riz «aux fruits de mer,» où il ne manquera pas la lagouste. L’offre est grande mais la demande aussi. Si vous voyager pendant l’haute saison prevenez-vous et faite une réserve.

 

OÙ MANGER

Il y a plusieurs magasins et quelques marchés d’artisanat éparppillés à Santa Maria, mais aussi à Espargos et à Palmeira. L’offre est variée et passe par le grogue du Cap-Vert, le Vin do Fogo, ainsi que par des tableaux, de sculptures et d’autres objets décoratifs. Sans compter la bijouterie et les vêtements en tissus africains. Croyeznous qu’ à Sal ce qui est diffícile, c’est de choisir.

 

LES SPORTS NAUTIQUES

Connue par ses vagues,et par sa richesse maritime, l’île de Sal est le paradis pour les sports nautiques et, c’est pour ces raisons la plus recherchée pour la pratique de plusieurs modalités le Surf, le windsurf, le kitesurf, le padlle, la plongée, la pêche soumarine en sont seulement quelques-unes. Les magasins où louer de l’équipement et les instrucuteurs pour les débutants dans les differentes modalités ne manquent pas à Santa Maria.

À partir de Santa Maria, en cinq miutes sensiblement, vous pouvez arriver en voiture, à “Kitebeach” un paradis pour les amants de la modalidté, propriéte de l’un des exchampions mondiaux Mitu Monteiro. La plage de Pronta Preta est aussi célèbre par ses vagues favorables au Kite et au Windsurf.